Thèmes

Vieillissement de la population

L'âge n'est pas synonyme d'exclusion

« Cela fait 30 ans que je travaille et j'envisage aujourd'hui de m'installer à mon compte. Quel effet cela aura-t-il sur ma retraite ? Il est possible de faire le calcul en un instant sur mypension.be. »

Le nombre de personnes de plus de 60 ans est appelé à augmenter de 2 milliards en 30 ans à l'échelle mondiale. Comment pourrons-nous, à l'avenir, prendre soin de cette population âgée sans compromettre la viabilité de notre sécurité sociale ?

En Belgique, le vieillissement est en partie à l'origine des réformes engagées depuis plus de 20 ans. Les pensions et les soins de santé sont actuellement les premiers postes de dépenses de la sécurité sociale (les dépenses de retraite représentent 10,7 % du PIB) et ces deux postes sont en hausse.

Une retraite bien méritée

En Belgique, le régime de pension repose sur 3 piliers. Le premier pilier est celui de la pension légale. Actuellement, l'âge légal de la pension est de 65 ans. Il passera toutefois à 66 ans en 2025 et à 67 ans en 2030. Le deuxième pilier est la pension complémentaire, par le biais de l'employeur ou du secteur. Les plans de pension complémentaire ayant un caractère social sont encouragés à travers l'octroi d'avantages fiscaux liés à certaines conditions. Le troisième pilier est l'épargne-pension individuelle et/ou l'épargne à long terme, qui sont également stimulées fiscalement.

Ce relèvement s'accompagne de mesures destinées à faciliter le passage de la vie active à la retraite. En Belgique, depuis 1956 déjà, les travailleurs indépendants peuvent également prétendre à une retraite.

Un système qui n'exclut personne

Tout le monde n'a pas la possibilité d'acquérir des droits à la retraite. C'est pourquoi nous accordons des droits dérivés au conjoint marié :

  • l'ex-conjoint d'un travailleur salarié ou indépendant peut prétendre à 50 % de la pension de son ex-conjoint,
  • en cas de décès d'un pensionné, le veuf ou la veuve ouvre droit à une pension de survivant.

Enfin, la garantie de revenu aux personnes âgées permet que toute personne dispose d'un revenu garantissant une qualité de vie convenable et que personne ne soit laissé pour compte.

Tenir compte de la problématique du soin

Qui dit « vieillissement » dit nécessité de réfléchir à adapter le système de santé. Outre le remboursement des dépenses médicales, les personnes âgées ont droit à une allocation au titre de l'aide à domicile, ce qui leur permet de vivre plus longtemps de manière autonome.

Par ailleurs, les salariés et les travailleurs indépendants ont droit à un congé et à une allocation lorsqu'ils doivent prendre en charge un membre de leur famille malade. Lorsqu'une personne âgée ne peut plus rester à domicile, nous remboursons une partie du coût du séjour en maison de repos et de soins.

Qui va financer le vieillissement ?

Au cours des décennies à venir, le vieillissement de la population va se traduire par une augmentation des dépenses de retraite et de santé. De surcroît, cette hausse coïncidera avec une diminution du nombre d'actifs. Dans ce contexte, les pouvoirs publics encouragent les citoyens à travailler plus longtemps. En tant que pensionné, vous pouvez gagner un revenu complémentaire illimité sous certaines conditions.

Pour savoir si ce cumul aura un impact sur la pension légale, rendez-vous sur mypension.be. Ce site vous permet d'effectuer un suivi des droits à la retraite que vous acquérez dès votre entrée sur le marché du travail et, par conséquent, de mieux vous préparer en vue de la retraite. Il n'est jamais trop tôt pour apprendre !

Vieillissement de la population

Narrateur :

En Belgique, l’espérance de vie est de 81,6 ans. C’est plus que la moyenne de l’OCDE.

En 2060, la planète comptera environ 2 milliards de personnes âgées de plus de 60 ans. C’est deux fois plus qu’aujourd’hui. Nous devons nous assurer de pouvoir répondre aux besoins de cette tranche d’âge.

Témoignage de Cecilia Kankonda, voix-off professionnelle :

J’ai travaillé dans une grosse boîte pendant une vingtaine d’années, puis j’ai eu envie de m’installer en tant qu’indépendante.

Et là, je me suis demandé : que va-t-il se passer au niveau de ma pension ? Au niveau de mon salaire mensuel net ? Combien vais-je toucher ? Plus ? Moins ? Si je veux prendre ma pension plus tôt, qu’est-ce qu’il se passe ?

Et puis là, je me suis connectée sur mypension.be et j’ai vraiment eu toutes les réponses à mes questions. C’est génial !

Narrateur :

Le site internet mypension.be permet à chaque citoyen de découvrir le montant mensuel exact auquel il aura droit au moment de prendre sa pension.

Nous vivons de plus en plus longtemps et c’est une bonne nouvelle ! Cependant, nous devons aussi préparer notre système de sécurité sociale à cette hausse du nombre de personnes âgées.

Afin de pérenniser notre système de pension, le gouvernement encourage les citoyens à travailler plus longtemps.

Par exemple, si vous êtes pensionné mais toujours plein d’énergie, vous pouvez travailler un certain nombre d’heures par semaine sans devoir payer d’impôts sur le revenu complémentaire que vous percevez.

D’un autre côté, nous ne nous attendons pas à ce que tout le monde continue de travailler d’arrache-pied au-delà de 60 ans. C’est pourquoi, à partir de 55 ans, vous pouvez commencer à lever le pied tout en recevant une allocation jusqu’à votre pension.

Quant aux soins de santé, notre gouvernement a veillé à ce que les personnes âgées puissent rester autonomes plus longtemps. À cette fin, elles peuvent donc compter sur un coup de pouce financier.

Nous n’avons eu de cesse de renforcer les soins de santé primaires et d’améliorer la coordination des soins en vue de répondre aux besoins d’une population vieillissante présentant de plus en plus de maladies chroniques.

N’importe quel travailleur a le droit de prendre congé et de bénéficier d’une allocation pour s’occuper d’un proche souffrant.

Enfin, nous nous engageons à fournir des applications électroniques et mobiles permettant un meilleur suivi médical ainsi qu’une diminution du nombre d’hospitalisations.

Grâce à ces applications, nous réduisons également les coûts des soins de santé tout en en améliorant la qualité.

« Cela fait 30 ans que je travaille et j'envisage aujourd'hui de m'installer à mon compte. Quel effet cela aura-t-il sur ma retraite ? Il est possible de faire le calcul en un instant sur mypension.be. »

La technologie au service des personnes âgées et à mobilité réduite

L'utilisation des applications mobiles et électroniques dans le domaine de la santé permet d'énormes améliorations dans la prise en charge des personnes âgées et à mobilité réduite.

Grâce à la télésurveillance, par exemple, les patients n'ont plus besoin de se rendre chez le médecin pour certains examens de contrôles et les médecins peuvent continuer de suivre et de conseiller leurs patients à distance. Les applications mobiles et d'e-santé garantissent un accès plus rapide à l'information, un meilleur suivi, une diminution du nombre d'hospitalisations, une diminution des coûts et une améliorations de la qualité de soins.